ACF se mobilise à Paris face au Covid-19

Face à la progression de la pandémie de COVID-19 en France, le risque pour les personnes les plus vulnérables est aujourd’hui particulièrement important. 

Parmi celles-ci, les personnes à la rue et en hébergements précaires (campements, bidonvilles, hôtel social, etc…) – seules, isolées, et dont la santé est souvent fragile – font figure de grandes oubliés. Tout d’abord parce qu’elles n’ont pas nécessairement conscience du danger de la maladie, par manque d’accès à l’information, loin des spots télévisés et des réseaux sociaux. Aussi, et surtout, parce qu’elles n’ont pas un accès direct à l’eau, à l’hygiène et à des sanitaires.

En plein confinement, quand le quotidien est rythmé par la survie et que l’accès à des besoins de base n’est pas garanti, le respect des gestes barrières parait compromis. Ces personnes, ainsi que ceux qui leur viennent en aide chaque jour, doivent être protégées, au même titre et avec les mêmes chances que les autres.

Les associations ensemble dans la lutte contre la pandémie

Au regard de l’urgence, Action contre la Faim rejoint l’effort collectif dans la lutte contre la maladie à travers sa mission récemment ouverte en France. Tout comme dans le cadre de nos autres actions, nous prévoyons d’intervenir à Paris et en Ile-de-France en soutien aux acteurs de la solidarité, déjà présents auprès des plus précaires. En effet, face à l’augmentation des besoins en France, nos équipes travaillent depuis la fin d’année 2019, dans une dynamique d’appui et de complémentarité avec les associations et collectifs citoyens.

« Personne ne doit être oublié, il est nécessaire de continuer les efforts afin de trouver une solution pour tous. Nous agissons ensemble, chacun à un rôle à jouer, derrière son ordinateur comme sur le terrain ». – Hélène Quéau, coordinatrice de la mission France

L’accès aux soins et à la nourriture pour les plus démunis

Aujourd’hui l’objectif est d’abord de prévenir l’épidémie parmi les groupes les plus vulnérables et d’assurer un accès à des conditions d’hygiène nécessaires à leur protection. Le respect de ces règles participera également à préserver les bénévoles, aujourd’hui en sous-effectif du fait du confinement, face à la maladie. L’accès à l’aide doit pouvoir se faire pour tous et sans danger. La protection des individus se fera également en donnant accès à l’information, notamment grâce à des outils créés en multilingue, et via la distribution de moyens de protection, ainsi que la sensibilisation aux risques et aux gestes barrières comme le lavage des mains.

Chaque année dans le monde, Action contre la Faim sensibilise plus de 8,9 millions de personnes aux bonnes pratiques d’hygiène pour lutter contre les maladies. Nous avons déjà fait face à des crises similaires de propagation d’un virus, notamment lors des épidémies d’Ébola en Afrique de l’ouest, ou de choléra au Yémen et en Haïti. Ces interventions en eau, assainissement et hygiène dans de nombreux contextes d’épidémies nous assure une forte expertise, qui nous permet aujourd’hui de venir en aide à d’autres acteurs en France et assurer ainsi la continuité de leurs actions.

En cette période critique, nous intervenons aussi aux côtés de nombreux partenaires pour assurer l’accès de tous aux besoins de base. L’alimentation et la santé sont devenues un défi de chaque jour pour ces populations avec le confinement et la fermeture de nombreux services. En tant qu’expert de la sécurité alimentaire à travers le monde, notre rôle est notamment d’aider à identifier les besoins pour assurer une organisation optimale entre les acteurs et faciliter les distributions. Le réseau associatif redouble d’efforts pour venir en aide aux plus démunis.

Ainsi, dans le cadre de l’un des projets auquel nous sommes associés avec la Fondation Armée du Salut et de nombreux autres partenaires, 1300 personnes reçoivent à partir d’aujourd’hui un colis repas quotidien, et ce nombre est amené à augmenter dans les jours à venir. En ces temps de crise, nous prenons également en considération la gestion du stress et des conséquences sur le bien être des bénéficiaires et des aidants, un soutien psychologique devrait ainsi être proposé pour répondre à cette situation si particulière.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

INFO IMPORTANTE – CHALLENGE CONTRE LA FAIM

Nous prenons toutes les mesures nécessaires pour que les événements publics que nous organisons répondent aux recommandations en vigueur.

À ce titre, nous reportons les événements du premier semestre :

Paris la Défense prévu le 05/06 > REPORTÉ le Vendredi 4 Septembre
Toulouse prévu le 15/05 > REPORTÉ le Jeudi 17 Septembre
Lyon prévu le 29/05 > Début Octobre - date à confirmer
Boulogne-Billancourt prévu le 24/04 > Second semestre - date à confirmer
Lille prévu le 19/06 > Second semestre - date à confirmer
Strasbourg prévu le 03/07 > Second semestre - date à confirmer

Les nouvelles dates vous seront communiquées dès que possible.

Entreprises, partenaires, prestataires, sportifs et bénévoles, nous souhaitons également vous témoigner tout notre soutien pendant cette période difficile.

En attendant de se revoir pour se dépenser (on en aura bien besoin !), on vous laisse avec les images du challenge de l'année dernière !

et surtout #restezchezvous

L’équipe du Challenge contre la Faim : Victoria, Marie, Marin, Arthur, Maël et Cathy